Elon Musk au National Governors Association Summer Meeting

Elon Musk

La NGA est une organisation constitué des gouverneurs des États-Unis dont le rôle est de coordonner la politique nationale et les initiatives interétatiques.

Invité au NGA Summer Meeting, Elon Musk a tenu à donner sa vision du futur notamment concernant la sécurité de son parc automobile Tesla ainsi que sur la possibilité pour les États-Unis d’être totalement alimenté en énergie renouvelable.

Voitures autonomes

Le patron de Tesla est convaincu que dans 20 ans, posséder une voiture qui n’est pas autonome sera comme posséder un cheval aujourd’hui. Il estime que ce serait tout simplement inhabituel d’utiliser une voiture non autonome comme moyen de transport. Il pense également que le volant des voitures est amené à disparaître.

Concernant la sécurité, il pense que le plus grand risque serait un piratage massif de la flotte de voitures. « Si quelqu’un était capable de pirater toutes les Tesla autonomes, il pourrait envoyer toutes les voitures à Rhode Island en même temps à travers les États-Unis, les gens seraient mécontents » plaisante-t-il. Puis il se veut rassurant : « Si quelqu’un est dans la voiture, il peut appuyer sur un bouton qu’aucun logiciel ne peut outrepasser et vous assurer de prendre le contrôle du véhicule, et de couper le lien vers les serveurs ».

Énergie renouvelable

Concernant l’énergie renouvelable, Elon Musk a déclaré que « pour alimenter l’ensemble des États-Unis avec des panneaux solaires, il faudrait un petit coin du Nevada, du Texas ou de l’Utah ; vous n’avez besoin que d’environ 161 km sur 161 km de panneaux solaires pour alimenter l’ensemble des États-Unis et 1,6 km sur 1,6 km pour accueillir les batteries pour stocker l’énergie. C’est un petit carré sur la carte des États-Unis ».

MapPlus d’informations sur le blog ModernSurvivalBlog.

Est-ce réellement réalisable ou est-ce une utopie? Qu’arriverait-il si une catastrophe naturelle survenait à un endroit où sont concentrés des panneaux solaires ? Qu’en est-il du coût d’une telle opération comparé à la durée de vie des infrastructures ? Les panneaux photovoltaïques ont une durée de vie moyenne de 30 ans et peuvent être composés de cuivre, indium, sélénium, gallium… Comment avons nous prévu des les recycler ? C’est un point essentiel pour un développement durable.
En tout cas, c’est appréciable de voir que le climat importe beaucoup à des hommes puissants et prometteurs, quitte à quitter le conseil du président US..

 

Retrouvez l’intervention d’Elon en vidéo :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *